Blog

Hommage à Simone Veil

Nathalie Lanzi« Je voudrais tout d’abord vous faire partager une conviction de femme - je m’excuse de le faire devant cette Assemblée presque exclusivement composée d’hommes : aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l’avortement. Il suffit d’écouter les femmes. C’est toujours un drame et cela restera toujours un drame.. ».

Ces quelques mots prononcés le 23 novembre 1974 à la veille du vote de la loi sur l’interruption volontaire de grossesse raisonnent avec la même intensité 44 ans après... Ce discours a été prononcé par Simone Veil qui est entrée ce dimanche avec Antoine son époux au Panthéon. C’est l’occasion, une année après son décès, de revenir sur le parcours exceptionnel de cette grande femme qui a tant apporté à notre société française et européenne.

Cette femme de liberté aura connu dès ses 16 ans la déportation et la survie dans les camps de la mort des nazis, elle en sortira accompagnée de ses sœurs avec le souvenir de ses parents Yvonne et André Jacob ainsi que de son frère Jean qui seront victimes de la barbarie nazie.

Nathalie LanziDe retour en France, Simone Jacob choisira de taire les souvenirs de sa déportation. Elle épousera Antoine Veil et sera diplômée de l’Institut de d’Etudes Politiques de Paris et devient haut fonctionnaire de l’administration pénitentiaire en 1956 avant de devenir en 1970 secrétaire général du Conseil Supérieur de la Magistrature, elle permettra d’amélioration de manière substantielle les conditions de vie des femmes en prison.

En 1974, elle est nommée Ministre de la Santé, c’est depuis cette fonction qu’elle fera voter la loi sur l’Interruption Volontaire de Grossesse après un combat difficile au nom de la liberté des femmes ! Un combat qu’il est essentiel de poursuivre aujourd’hui, ce droit de choisir accordé aux femmes est contesté en France et en Europe… N’oublions pas …

Après avoir fait grandir la République française, Simone Veil va faire évoluer l’Europe en devenant la première femme présidente du Parlement Européen de 1979 à 1982 ! Elle sera par la suite, membre du Conseil Constitutionnel entre 1998 et 2007 et fera une entrée remarquable à l'Académie française en 2010

Depuis ce dimanche, la patrie sera reconnaissante à cette grande femme à qui l’on doit tellement… Merci Madame Simone Veil…