Blog

Journée droits des femmes

Nathalie LanziEn ce cinquantième anniversaire de la journée internationale des droits des femmes, il est plus que jamais important de se mobiliser au profit de l’égalité femme-homme et de défendre les droits des femmes. Cette journée officialisée par la Nations unies en 1977 est née des luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXème siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

C’est l’occasion pour chacun d’entre nous, de faire un bilan sur la situation des femmes, de se féliciter des victoires et des nombreux acquis tout en continuant le combat face aux nombreuses inégalités et le non-respect des droits de toutes les femmes dans le monde. Le combat contre les non-dits, contre les violences, contre les attaques sexistes est permanent ! Cette année, la journée internationale du 8 mars a une dimension particulière avec la libération de la parole des femmes mise en lumière avec les sombres « affaires Weinstein »… Mon engagement est plein et entier sur ce sujet.

Malgré tout, les inégalités persistent :

  • Dans le milieu professionnel, l’écart moyen de salaire entre homme et femme est de 24% selon l’INSEE, on est loin du principe législatif « à travail égal, salaire égal »...
  • Dans l’organisation familiale, aujourd’hui 44% des mères de familles nombreuses sont à temps partiel contre seulement 5% des pères …
  • Dans le monde sportif malheureusement, on compte aujourd’hui selon une enquête des « Décodeurs » 2 400 sportives de haut niveau pour 4 600 sportifs de haut niveau, les niveaux de rémunération sont inégaux ici aussi avec en moyenne pour une footballeuse professionnelle 3500 € bruts par mois contre 12 000 € pour les footballeurs…. Il est essentiel de se battre pour davantage d’équité entre les sexes et je le ferai, notamment au travers de ma nomination à la conférence permanente du sport féminin installée le 5 septembre 2017.

Outre ces constats alarmant sur les travaux qu’ils restent à engager pour que notre société soit plus juste et équitable. Il est essentiel de promouvoir les nombreuses actions régionales visant à réduire ces inégalités !

La Région Nouvelle-Aquitaine y prend toute sa part, dans le domaine sportif notamment, avec la mise en place en octobre 2017, d’un plan de soutien à la politique régionale de féminisation du sport ayant pour objectif de développer et de promouvoir le sport féminin. La Nouvelle-Aquitaine est la 3ème région française en pourcentage de licenciées sportives avec une moyenne de 38.15% ! Il reste encore des choses à faire, mais nous sommes sur la bonne voie.

La Région promeut aussi l’entrepreneuriat féminin dans la création ou la reprise d’entreprises. Ainsi, en ce jour Naïma Charaï, conseillère régionale déléguée à l’égalité femmehomme, à la lutte contre les discriminations et à la solidarité anime une table ronde sur le thème de la diversité-égalité avec des entreprises engagées. Un projet expérimental de label « Diversité- Egalité » a permis d’accompagner 15 entreprises entre 2015 et 2017, initiative unique en France ! L’objectif est d’aider les TPE et PME du territoire à développer les bonnes pratiques dans les domaines de l’égalité et de la diversité professionnelle. Ce contrat est donc aujourd’hui officiellement renouvelé sur la période 2018-2020 !

Des initiatives comme celles-ci doivent être menées pour que demain soit plus juste. Une phrase de Simone de Beauvoir résume bien la situation, « On ne naît pas femme, on le devient », c’est à chacune et chacun d’entre nous, de porter haut les couleurs de l’égalité femme-homme et du féminisme !